Le Japon est connu dans le monde entier non seulement pour l’originalité de sa culture, mais aussi de sa cuisine. La cuisine japonaise, malgré son caractère traditionnel, a connu une influence identique à celle de la Chine et de la Corée, mais également de la cuisine occidentale.

Les aliments de bases de la cuisine japonaise.

La cuisine japonaise étant une cuisine asiatique, elle est basée sur le riz et les différentes nouilles. Ces derniers constituent en effet l’aliment de base de nombreux pays asiatiques. Le Japon étant une île, les produits de la mer occupent une place particulière dans ses arts culinaires : poissons, crustacés, algues, … Les sushis en sont l’exemple parfait.

Ces plats combinent à la perfection le riz, les légumes et les produits de la mer. Les différentes soupes et bouillons sont aussi des plats incontournables de la cuisine japonaise. Moins connu que les sushis, le ramen n’en est pas moins un plat des plus original et gustatif, typique du pays du soleil levant.

Les particularités de la cuisine japonaise

Ce qu’il y a à savoir sur les différentes techniques en cuisine japonaise.

La gastronomie japonaise est aussi connue pour les techniques particulières qu’ell propose en cuisine. Notamment, celles utilisées pour les viandes et les fruits de mer, contribuant grandement à l’originalité des plats et des mets à base de ces produits.

L’art culinaire japonais a su décliner ces produits à toutes les sauces : bouillis, grillés, sautés, salés, saumurés ou même crus. L’art de la coupe est aussi un élément particulièrement important de la cuisine japonaise. En effet, contrairement aux plats occidentaux, les plats japonais sont destinés à être consommés à l’aide de baguettes. De nombreuses techniques de coupe ont donc vu le jour grâce à cette tradition.

La qualité d’un plat japonais se reconnaît par la qualité de la coupe des éléments qui les composent, notamment en ce qui concerne la viande, les légumes et les fruits de mer. Il est à noter que les techniques de coupe en cuisine japonaise s’effectuent entièrement à la main. L’usage de râpe est considérée comme du gâchis et n’est donc utilisée que pour la restauration rapide.